Carnaval de Nice 2011 / Chars 9&10 - "Farniente II : le Touriste Moderne" - "Garibaldi"

Publié le par Seilin

Avec ces deux chars, nous revenons à la réalité et à notre Côte d'Azur.  Qui dit Nice, ou contour de la Méditerranée, dit vacances, et donc Farniente! Ce char n°9, "Farniente II : le Touriste Moderne", dessiné par Gérard Artufel, représente donc, comme son nom l'indique parfaitement bien, le touriste des temps moderne, celui que l'on croise de plus en plus souvent sur nos plages. C'est-à-dire me diront certains ? Et bien, le touriste moderne (dans sa version très caricaturale, quoique...) arrive sur la p lage en T-Shirt et tongs, avec un caleçon de bain ou un pantalon/pantacourt aux couleurs flashys. Il porte sur sa tête un superbe chapeau de paille, et dispose de tous les accessoires nécessaires à une journée au bord de l'eau : matelas gonflable (rarement des bouées en forme de canard, mais sait-on jamais), tuba, parasol, et bien sûr, de quoi prendre l'apéro!!

P1000918

Le Carnaval essaie donc de nous réchauffer avec ces allusions à la saison prochaine, où nous pourrons tous profiter des beaux jourds pour faire ce farniente donc nous rêvons tant de temps à autre.

Mais une autre créature fait son apparition au détour du virage qui nous sépare de la place Masséna, créature qui ne souhaite que nous réchauffer elle aussi, mais pas grâce à des souvenirs... Un dragon apparaît entre deux chars. Un dragon métallique, crachant de la fumée, et effrayant tout le monde sur  son passage. Petite pause toutefois bien sympathique pour cette créature métallique.
P1000930

 

Arrive alors le char n°11 "Garibaldi", conçu par Didot/bozzano, un ancien carnavalier. Giuseppe Garibaldi est né à Nice en 1807 (Nice appartenait encore à l'Italie à cette époque) qui a par la suite vécu en Italie. Ce général fut un grand homme politique et un partiote italien. Il a combattu dans un grand nombre de campagnes militaires qui ont permis la constitution de l'Italie unifiée.

 

P1000941

 

 

(Carnaval de Nice 2011 "Le Roi de la Méditerranée", corso du 20 février 2011)

Publié dans Alpes-Maritimes

Commenter cet article